Sélection Des Plans en Super 8

Vous aurez sans doute à faire preuve de courage et de décision, car ce n’est généralement pas sans regret qu’on se résout à éliminer de bonnes images, lorsque celles-ci ne trouvent pas leur place dans le montage définitif ou doivent être sérieusement accourcies pour donner du rythme à votre film.

Cette opération de dépouillement doit se faire avec vigueur. Elle s’avèrera d’autant plus indispensable que vous aurez moins bien préparé vos prises de vues. C’est le cas quasi-général des films de vacances et de reportage pour lesquels la longueur définitive des plans, quand ce n’est pas la conception même du film, se précise au moment du montage.

Dans le cas idéal où le film a été tourné d’après un découpage précis, il suffit de couper les plans et de les placer dans l’ordre, dans la boîte de montage.

Réponses à Vos Questions

Accessoires de Montages

De quels accessoires, en dehors bien entendu d’une visionneuse, ai-je besoin pour mener à bien le montage d’un film ?

Chutier Support permettant d'accrocher les plans sélectionnés, avant incorporation dans le montage ; il peut être facilement construit par l'amateur.
Chutier Support permettant d’accrocher les plans sélectionnés, avant incorporation dans le montage ; il peut être facilement construit par l’amateur.

Les accessoires indispensables au montage d’un film se rapportent essentiellement au classement et à l’assemblage des divers plans qui le composent.

Le premier stade du montage consiste, après «nettoyage», à sélectionner les plans retenus et à les regrouper par séquences. L’emploi à cette fin de petites pinces à linge, reliées par un fil tendu à travers le local de montage et convenablement numérotées, permet de regrouper les plans appartenant à une même séquence jusqu’au moment du montage définitif. Toutes précautions devront être prises à ce stade pour éviter que la pellicule soit en contact avec la poussière du plancher ou de la moquette.

Certains cinéastes utilisent pour cette opérations une boîte à casiers numérotés dans laquelle sont déposés les plans, sous forme de petits rouleaux.

D’autres enfin, adoptent le système du bac à film, consistant en un cadre de bois planté de petits picots et surmontant un bac dans lequel pendent les plans sélectionnés. C’est à peu de choses près le système adopté par les professionnels. Il permet un accès rapide aux divers plans ainsi qu’une confrontation immédiate des plans entre eux en vue du choix définitif.

Colleuses

Je me trouve quelque peu désemparé devant le nombre et la variété des colleuses disponibles sur le marché. Quels sont, à votre avis, les critères de choix à prendre en considération ?

Nous allons essayer, pour simplifier les choses, de classer les colleuses en deux grandes catégories, selon qu’elles utilisent la bande adhésive ou la colle.

  • Les colleuses à bande adhésive utilisent, comme leur nom l’indique, une bande adhésive transparente, pour réunir les deux portions de film à assembler. Le collage s’effectue à sec, par simple juxtaposition des deux extrémités. Appliqué des deux côtés du film, l’adhésif rend toute rupture du film quasi impossible. Il présente aussi l’avantage de ne supprimer aucune image. Ce type de colleuse convient tout particulièrement aux films comportant ou devant recevoir une piste magnétique mais nécessite l’emploi d’une bande spéciale, de largeur réduite, afin de ne pas recouvrir la piste magnétique. Par contre, la bande appliquée au dos du film est de largeur normale.

    L’emploi de bande adhésive s’impose, sans autre choix, pour les films Single 8, d’origine japonaise, dont le support en polyester, plus mince que le support en tri-acétate de cellulose, et de nature différente ne peut être collé.

    Notons enfin la possibilité d’effectuer des colures provisoires, lors du pré-montage d’un film, à l’aide d’adhésif, perforé ou non, qui peut être facilement détaché du support, au moment du montage définitif, et remplacé soit par une bande adhésive permanente, soit par une collure à la colle.

  • 250-questions-super-33
    Colleuse pour ciné-colle.

    Les colleuses pour ciné-colle. La bande adhésive, appliquée des deux côtés du film, provoque une légère surépaisseur dont le passage dans le couloir de certains projecteurs n’est pas toujours sans inconvénient. Aussi de nombreux cinéastes préfèrent-ils recourir à la colle pour le montage définitif de leurs films.

    Cette technique de collage consiste à couper le film entre deux images, à gratter chacune des deux extrémités du film afin de supprimer toute surépaisseur (collure en biseau), à déposer une mince couche de colle sur la partie-grattée, puis à presser les deux portions de film à assembler, au moyen de la colleuse. Après séchage, il ne vous reste plus qu’à essuyer l’excédent de colle qui aurait pu couler.

    Si le film doit recevoir une piste magnétique, la collure doit être inversée afin d’éviter que, heurtant la tête magnétique du projecteur, elle produise une distorsion sonore. Il existe d’ailleurs, à l’heure actuelle, des colleuses prévues à cet effet. A défaut, il suffit de retourner votre colleuse.

Le choix de la colleuse est très important. Il en existe diverses sortes correspondant aux divers supports de films utilisés. Vous aurez donc intérêt à vous renseigner auprès du fabricant ou bien à procéder à des essais sur des chutes de film. Enfin, n’oubliez pas qu’une colle« éventée » perd progressivement toute efficacité et qu’une très grande propreté est de rigueur !

Perforations de Films Abimées

Existe-t-il un moyen de réparer un film dont les perforations sont abimées ?

Avant l’apparition des bandes adhésives, ce genre d’accidents était irrémédiable. Actuellement, il suffit de recouvrir la longueur de film accidentée d’une bande adhésive perforée, type« quick splice », en prenant soin de l’ajuster correctement, en se repérant sur les perforations restées intactes. Il est même envisageable, pour éviter de recouvrir les images, de découper ultérieurement au rasoir, la partie de la bande adhésive inutile.

Conditions d’une Bonne Collure

Il m’arrive assez souvent d’avoir à recommencer des collures qui, bien qu’apparemment correctes, ne supportent pas le passage dans mon projecteur. Quelle peut en être la cause ?

L’exécution d’une collure de bonne qualité relève d’une technique assez simple, pour ne pas dire banale et il arrive pourtant assez fréquemment que le cinéaste amateur éprouve des déboires analogues aux vôtres. En réalité, un certain nombre de facteurs entrent en jeu. Voici brièvement résumée la méthode à suivre.

  1. Décapez le film d’une main légère afin de n’enlever que la couche d’émulsion et la sous-couche, sans attaquer le support.
  2. Ne déposez qu’un mince filet de colle sur les deux portions de films à assembler, tout excès étant préjudiciable à la bonne tenue de la collure et entraînant des bavures.
  3. Maintenez une pression suffisante (5 secondes environ) sur les plans à assembler mais laisser la colle agir encore un certain temps ( 15 secondes environ), avant de dégager le film de la colleuse.
  4. Utilisez une colle appropriée au type de film, en petit flacon, afin d’éviter de l’éventer au cours de l’assemblage des plans de votre film.
  5. Si vous devez assembler deux plans de densités très différentes, effectuez le grattage sur la vue la plus claire ; la collure ainsi réalisée sera beaucoup moins visible à la projection.

Rupture de Collure

Existe-t-il une astuce permettant de reprendre rapidement la projection, en cas de rupture d’une collure ?

Cela dépend avant tout de l’endroit où se produit la rupture du film. Si celle-ci intervient après passage dans le couloir du projecteur, il suffit d’engager l’extrémité libre du film sous la première spire enroulée sur la bobine réceptrice puis d’accompagner cette dernière à la main pendant quelques secondes pour s’assurer du bon enroulement du film. N’oubliez cependant pas, dans ce cas, de refaire la collure après la projection !

Si la rupture du film se produit entre le couloir et la bobine débitrice, vous serez obligé de refaire immédiatement la collure. L’emploi d’un morceau de « quick splice perforé » vous permettra une réparation rapide.