Mesurer et reconnaitre ses films

Mesurer la longueur d’une bobine de film permet de déterminer sa durée pour celui qui souhaite préparer une projection ou faire établir un devis pour une numérisation de films 8 mm. Il s’agit de savoir combien mesure toute la pellicule argentique enroulée sur son support. Cela peut être effectué chez vous avec une règle. Aucune compétence particulière n’est nécessaire pour effectuer cette opération.
bobine 16 mm

Comment distinguer le 8 mm du super 8 afin de pour préparer une projection. Qu’est-ce qui distingue tous ces formats et comment les reconnaitre rapidement. Vous avez besoin de connaitre la longueur d’une bobine de film et vous ne vous voyez pas dérouler toute la bobine pour la mesurer.

Nous vous proposons ici de partager nos astuces pour distinguer rapidement les formats de films amateur et pour connaitre la longueur des films. La longueur sera connue lorsque le film aura été entièrement déroulé dans un scanner ou un projecteur équipé d’un compteur. Il s’agit donc ici d’une évaluation, ce qui est suffisant pour établir un devis ou passer une commande.

VOS SOUVENIRS MERITENT LE MEILLEUR
Faites réaliser une numérisation de film avant qu’il ne soit trop tard
Edit Template

A partir des années 80 les caméscopes avaient des supports d’enregistrement qui leur donnait une bonne autonomie (30 minutes pour le mauvais VHS-C). Les caméras argentiques avaient une autonomie limitée en terme de durée de prise de vue pour la pellicule. D’une minute avec les 10 mètres à 16 images seconde du Pathé Baby, on dépassait à peine les 5 minutes avec une caméra 16 mm équipée d’un chargeur 60 mètres à 24 images par seconde.

Pour le cœur du cinéma grand public, on avait un peu plus de 4 minutes sur une bobine de 8 mm à 16 images seconde et 3 minutes 20 seconde pour un cassette de film super 8 qui faisait aussi 15 mètres.

La bobine de 15 mètres

De nombreuses marques se sont affrontées sur le marché du grand public. En fonction du fabricant, la bobine de 15 mètres à un aspect différent. Elle fait toujours environ 7,5 cm de diamètre. Pour l’identifier rapidement, cette taille correspond approximativement à celle d’un bracelet. Pour du cinéma 8 mm ou super 8, les bobines de dimensions supérieures sont constituées de bobines de 15 mètres collées bout à bout.

Pour les bobines 8 mm le trou central est plus petit. La photo ci-contre montre 2 bobines cotes à cotes de 8 mm pour la grise et de super 8 pour la noir. Les bobines 8 mm les plus anciennes peuvent parfois être en métal. En fonction du fabricant, les joues de la bobine peuvent être ajourées, la couleur change, elle peut avoir un couvercle ou un autre dispositif qui permet de garder le film enroulé. Les bobines de 15 mètres peuvent aussi avoir été conservées dans leur pochette d’origine afin de mieux les protéger. Ces pochettes sont souvent jaunes car venant de chez Kodak. Elles peuvent aussi être de couleur blanche.

La bobine de 120 mètres

Les bobines de 120 mètres sont les bobines les plus fréquentes avec celle de 15 mètres. Elles sont prévues pour recevoir 8 bobines de 15 mètres et font environ 17,5 cm de diamètre. Cependant le fabricant Fuji proposait des films plus fin et certaines bobines de 120 mètres contiennent jusqu’à 180 mètres. Ce cas de figure reste assez rare.

La bobine de 120 mètres comporte très souvent des graduations sur les joues. Ces graduations figurent parfois en plusieurs unités de mesures. Elles sont indiquées en mètres, en pieds (feet) et en minutes.

Si elle est remplie jusqu’à environ un centimètre du bord elle contient 120 mètres de film. Il est possible qu’elle contienne moins. Dans ce cas il suffit de lire la graduation en mètres indiquée au niveau du remplissage de la bobine pour connaitre la longueur contenue. Une bobine qui est remplie à raz bord contient 15 mètres de plus (135 mètres) et si le film « dégueule », comptez 30 mètres de plus (150 mètres).

Les autres longueurs

Avec les formats 8 mm on trouve des bobines jusqu’à 240 mètres de longueur, parfois 300 mètres mais cela est extrêmement rare. Les bobines au-delà de 120 mètres sont rares. Le tableau des diamètres vous donnera la longueur de film pour une bobine remplie jusqu’à environ 1 cm du bord.

Les bobines partiellement remplies

Si la bobine n’est pas remplie et qu’elle ne contient pas de graduation, vous pouvez déterminer la longueur de film qu’elle contient en la juxtaposant avec une bobine qui dispose de graduation. Vous pouvez également mesurer le diamètre de remplissage de la bobine et vous reporter au tableau pour estimer la longueur de film.

Dimension des bobines

Les informations de longueur par bobine sont données à titre indicatif. Les longueurs peuvent varier à cause de l’épaisseur du film.

Diamètres
Longueur
8mm @16 ips
super8@18ips
super8@24ips
16mm @16ips
16mm @24ips
9.5mm@16ips
Pathé baby
10 mètres
1 minute
Pathé baby
20 mètres
2 minutes
75 mm
15 mètres
4 min. 06
3 min. 20
2 min. 30
2 min. 03
1 min. 49
2 min. 04
125 mm
60 mètres
16 min. 24
13 min. 07
9 min. 51
8 min. 12
5 min. 28
8 min. 17
145 mm
90 mètres
24 min. 36
19 min.41
14 min. 46
12 min. 18
8 min. 12
12 min. 26
175 mm
120 mètres
32 min.49
26 min. 15
19 min. 41
16 min.24
10 min. 56
16 min. 35
205 mm
180 mètres
49 min.13
39 min. 22
29 min. 32
24 min. 36
16 min. 24
24 min.52
250 mm
240 mètres
65 min.37
52 min. 30
39 min. 22
32 min. 49
21 min. 52
32 min. 09
300 mètres
41 min. 01
27 min. 20
600 mètres
1 H 22 min.
54 min. 41

Distinguer les formats de films

Nous numérisons 4 formats de films différents. Le 8 mm, le super 8, le 16 mm et le 9.5 mm. En résumé ce sont tous les formats amateurs, bien que le 16 mm soit aussi employé par les professionnels pour le reportage, les actualités et les productions cinématographique à petit budget. Le 16 mm est encore utilisé de nos jours pour ses caractéristiques esthétiques uniques.

Le 9.5 mm

Inventé par Charles Pathé en 1922, il se présente soit en bobine soit sous forme de cassette. Sous forme de cassette ronde il se dénomme Pathé Baby. Il est très simple à identifier car la perforation se situe au milieu du film, au niveau de l’interimage.

Ses images ont une dimension très proches du format 16 mm, 6,2 mm × 8,2 mm. C’est là que réside tout son intérêt car il est à peine plus large que le 8 mm mais fournit une image d’une qualité équivalente au 16 mm. Contrairement aux autres format, l’image occupe toute la largeur du film.

Le Pathé Baby qui lui est associé est à l’origine de la naissance du cinéma amateur.

Le Super 8

film super 8En 1965, le super 8 prend la relève du 8 mm. Il s’agit d’un format destiné aux amateurs. Il se présente en cassette afin de faciliter le chargement dans la caméra. Sur le plan technique les caméras ont aussi évolué et propose souvent un objectif zoom avec un entrainement électrique.

L’image mesure 5,69 mm × 4,22 mm, soit un ratio de 1,35:1 qui très proche de celui de la télévision de l’époque (1,33:1). La qualité d’image est théoriquement meilleure car l’image occupe une surface plus grande grâce à la réduction de la taille des perforations. Cependant cette différence est relative car elle est aussi grandement liée à la qualité de la caméra et de son objectif.

Le super 8 connaitra un énorme succès. Le super 8 sonore aura un succès moins retentissant car il se démocratise plus tardivement et ne précède que de quelques années l’apparition du camescope. La numérisation de film super 8 constitue de loin le format que nous traitons le plus fréquemment.

Pour le distinguer du 8 mm (normal 8) il faut savoir que la perforation est plus petite et se situe au niveau du milieu de l’image, alors qu’en normal 8 la perforation se situe au niveau de l’interimage (voir photos ci-contre).

Le 16 mm

film 16 mmLe 16 mm a connu un succès international. Utilisé pour la production cinématographique à petit budget, le reportage et les actualités jusqu’à l’apparition de la télévision et de la vidéo portative. Ses images font 7,21 × 9,65 mm. Mais des libertés ont été prises avec certaines caméra, notamment pour le super 16. On trouve donc assez souvent des films 16 mm avec des images d’une dimension différente.

Comme son nom l’indique il s’agit d’un film qui fait 16 mm de large. Il est bordé d’une simple ou d’une double rangée de perforation. La prise de vue est muette, mais on trouve de nombreux films agrémentés d’une piste sonore optique ou magnétique en post-production. Dans ce cas la seconde rangée de perforation est occupée par la piste son.

Le 8 mm

film 8 mmLe 8 mm, aussi appelé normal 8, est le second format le plus fréquent que nous numérisons. Son image fait 4,9 mm × 3,6 mm. Ce format fait 8 mm de large et permettra la démocratisation du cinéma amateur. Cependant les caméras restent encore compliquées à utiliser et le film délicat à manipuler car le chargement est manuel. Par ailleurs, il faut retourner le film à la moitié de sa durée. Sur la plupart des caméras, il faut régler l’exposition manuellement, le viseur est externe et l’entrainement mécanique nécessite un remontage régulier afin de retendre le ressort.

Les films 8 mm sont souvent de meilleur qualité que les super 8 car les utilisateurs étaient plus habitués à manipuler des appareils complexes et préparaient donc mieux leur prises de vues. S’ils facilitaient la tâche, les automatismes du super 8 ont souvent trompé l’utilisateur qui s’en apercevait trop tard au moment où il visionnait le film avec son projecteur.

Si un œil exercé reconnait immédiatement un format 8 mm, le novice peut le distinguer grâce à une perforation plus grosse que le super 8. Pour le reconnaitre sans avoir de point de comparaison il suffit de vérifier si les perforation se situe au niveau de l’interimage (voir photo à droite), contrairement au super 8 ou la perforation est situé au niveau du milieu de l’image.