Anatomie d’une caméra sonore

Nous résumons ci-après les caractéristiques des caméras sonores ; aucune ne les possède toutes. Certaines sont indispensables, d’autres plus ou moins utiles ou importantes, selon le genre du film que vous tournez, l’expérience cinématographique que vous possédez et, avant tout, les moyens financiers que vous pouvez investir. Nous avons distingué trois types principaux de caméras.

Caractéristiques minimales (amateur débutant)

  • Système de visée clair et précis : image aérienne par visée réflexe ou image optique.
  • Cadence de prise de vues unique, 18 images/seconde.
  • Zoom de faible puissance x 2 ou x 3 à commande manuelle.
  • Réglage automatique du niveau d’exposition.
  • Signal lumineux de sur ou sous exposition.
  • Compensateur de contre-jour.
  • Contrôle des piles cellule et moteur.
  • Indicateur de niveau sonore d’enregistrement.
  • Réglage automatique d’enregistrement.
  • Micro omnidirectionnel à 2 positions (normale et faible).
  • Affichage des principaux contrôles dans le viseur.

Caractéristiques complémentaires

  • Caméra Type XL
  • Système de visée clair et précis
  • Plusieurs cadences de prises de vues : 18 et 24 images/seconde.
  • Macrozoom de puissance moyenne : x 4 à 6.
  • Commande manuelle et électrique ( 1 vitesse) du zoom.
  • Compléments optiques grand angle et télé.
  • Déclencheur à 2 positions.
    • mi-course pour monitoring.
    • à fond : pour prise de vues et enregistrement.
  • Clignotant de déroulement du film.
    Fondus automatiques (images et son) à l’ouverture et à la fermeture.
  • Réglages du niveau d’exposition : manuel et automatique.
  • Œilleton de visée réglable.
  • Commutateur de filtre de conversion.
  • Contrôle du filtre de conversion par diode lumineuse.
  • Réglage automatique du niveau d’enregistrement sonore.
  • Témoin de tournage par diode électro-luminescente.
  • Micro à télé-commande.
  • Prise pour écouteur de contrôle.
  • Griffe porte-accessoires.
  • Indicateur de fin de film par signal lumineux.

Anatomie d'une Caméra Super 8 sonore

Anatomie d’une Caméra Super 8 Sonore

  1. Commande de zoom manuel
  2. Commande de zoom électrique
  3. Sélecteur des vitesses
  4. Bouton de compensation de contre-jour
  5. Commutateur de contraste
  6. Perche télescopique avec le micro
  7. Compteur de film
  8. Œilleton de visée réglable
  9. Viseur
  10. Obturateur du viseur
  11. Contrôle des piles
  12. Bouton de verrouillage
  13. Fondus automatiques
  14. Réglage auto ou manuel du niveau d’enregistrement
  15. Prise pour alimentation extérieure
  16. Logement des piles
  17. Prise pour déclencheur souple
  18. Bouton de blocage du déclencheur
  19. Déclencheur à deux positions
  20. Prise pour écouteur de contrôle
  21. Prise auxiliaire
  22. Prise de télécommande
  23. Entrée micro à deux niveaux
  24. Entrée micro à deux niveaux
  25. Obturateur variable
  26. Commutateur du filtre de conversion.

Caractéristiques optionnelles

Amateurs très avertis et semi-professionnels

  • Macrozoom de grande puissance : de × 6 à × 12,
  • Commande manuelle et électrique (2 vitesses) du zoom,
  • Prise pour déclencheur souple, Déclenchement à distance,
  • Bouton de blocage du déclencheur,
  • Fondu enchainé automatique incorporé,
  • Contact de commande pour flash,
  • Obturateur variable,
  • Obturateur de viseur,
  • Commutateurs de réglage de contraste et de densité,
  • Micro-perche unidirectionnel,
  • Prise de casque d’écoute,
  • Contrôle (monitoring) sonore avant et pendant le défilement du film,
  • Prise auxiliaire pour mixage de musique avec un disque ou un bruit de fond,
  • Commandes sans fil par radio